dimanche 24 novembre 2013

Albator, Corsaire de l'Espace arrive au cinéma le 25 Décembre 2013






L'Histoire :

Albator est le seul homme à oser défier la Coalition corrompue de Gaia qui vise à dominer l'univers. Cherchant à se venger contre ceux qui fait du tort, le pirate de l'espace mystérieux parcourt l'univers dans son croiseur de bataille, l'Arcadia à la recherche de navires ennemis à piller. Ezra, le chef de la flotte Gaia, envoie son jeune frère Logan s'infiltrer sur l'Arcadia avec pour mission d'en assassiner le capitaine. Mais Logan va bientôt découvrir que les choses ne sont pas toujours ce qu'elles semblent être, et que les légendes ne naissent pas sans raison. 


Ce Film d'animation sur Space Pirate Captain Harlock, connu également sous le nom d'Albator. d'après l'oeuvre de Leiji Matsumoto sortira en France le 25 Décembre 2013.


Je sens que ça va être énorme !!!

mardi 19 novembre 2013

Doctor Who fête ses 50 ans le 23 novembre 2013 #SaveTheDay



La série britannique culte Doctor Who fête ses 50 ans le 23 novembre 2013. Créée en 1963, puis annulée en 1989, Doctor Who renaît de ses cendres en 2005 sur la BBC après un téléfilm n’ayant pas connu le succès espéré en 1996.

Doctor Who version 2005 n'est pas un remake mais bien une suite de l'ancienne série (plus de 600 épisodes entre 1963 et 1989, et le téléfilm de 1996). Pour familiariser le téléspectateur novice à l'univers riche de la série, le personnage de Rose Tyler, introduit dès le premier épisode, permet de faire le lien.

Doctor Who c’est quoi ?

Elle raconte les pérégrinations du Docteur, un extraterrestre Seigneur du temps originaire de la planète Gallifrey, de plus de 900 ans voyageant dans le temps et l'espace à bord de son TARDIS (Time And Relative Dimension In Space) qui a la particularité d’être plus grand à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Emblème de la série, cet extraordinaire véhicule à voyager dans le temps et l'espace est matérialisé sous la forme d'une cabine téléphonique de police britannique des années 50. Cela lui permet de se fondre plus ou moins bien dans le paysage.

Le Docteur

A travers le temps, le Docteur voyage en compagnie de plusieurs compagnons. Ensemble, ils font de nombreuses rencontres et vivent de nombreuses aventures sur les diverses planètes et époques qu'ils explorent.

Depuis 1963, il y a eu 11 Docteurs différents (bientôt 12). Pour expliquer le changement successif des acteurs (compréhensible pour une série d'une telle durée), les scénaristes ont trouvé la parade : au moment de mourir, le Docteur a la possibilité, pour se régénérer, de changer de corps !

A noter que Doctor Who a donné lieu à deux séries dérivées : Torchwood et The Sarah Jane Adventures.

Célébration du 50eme anniversaire

Pour fêter le cinquantième anniversaire de la série, un épisode spécial "The Day of The Doctor" ("Le Jour du Docteur") sera diffusé le 23 novembre 2013 en simultané dans plus de 200 pays ! Au cours de ces 75 minutes de fiction, les deux derniers Docteurs en date, Matt Smith et David Tennant seront réunis. John Hurt (dans le rôle du War Doctor) et Peter Davison, le cinquième interprète du Seigneur du Temps, feront également leur apparition.

Dans le trailer mise en ligne par la BBC, le Docteur explique avoir parcouru "le temps et l'espace" pendant plus de 900 ans. "J'ai combattu pour la paix dans un univers en guerre", dit-il. "Il est maintenant temps de faire face aux choix que j'ai faits au nom du Docteur. Notre futur dépend d'un unique moment (...) : le jour du Docteur."








2eme Trailer :




En attendant l'épisode en question, un prequel intitulé "The Night of the Doctor" a été mis en ligne par la BBC. Écrit par Steven Moffat et d'une durée d’environ 7 minutes, il met en scène le 8e Docteur (Paul McGann).




Plus d'infos sur Doctor Who sur le Blog : http://tardib.fr



Action, émotion, humour... Doctor Who est LA meilleur série que j'ai vu ces dernières années.

Cette série est un monument de la science fiction !



lundi 28 octobre 2013

La Légende du Rock Lou Reed est mort




La légende du Rock, Lou Reed est mort. Il avait 71 ans.

Il déclarait en 1992 : "J'ai essayé de me débarrasser de la drogue en buvant, mais ça n'a pas marché"...

Petit hommage au fondateur du "Velvet Underground" avec le sublime "Walk On The Walk Side".





mardi 22 octobre 2013

Lucien, 102 ans, pour la première fois sur une scène de Théâtre !



Lucien a 102 ans. Il est résident à l'EHPAD de Pavilly en seine-maritime et il va jouer le 23 Octobre 2013 pour la première fois au Théâtre à l'occasion de la "Journée Bleue" organisé sur le Canton de Pavilly.

Merci à l'Association AthéA



Article Publié dans le Courrier Cauchois



mercredi 18 septembre 2013

Football : Coup d'envoi exceptionnel, suivi d'un but éclair !




Il ne fallait pas être en retard au Red Bull Stadium de Leipzig en Allemagne.

Dans le match qui les opposaient à Stuttgart II, les joueurs de Leipzig ont débuté le match de la plus belle des manières en prenant leurs adversaires par surprise grâce à une action particulièrement spectaculaire avec au final un but des plus rapides !



Plus d'infos sur : http://www.chronofoot.com

vendredi 23 août 2013

Le Havrais Julien Lebidois bat le record de l'émission de Web Radio la plus longue du monde !



Julien Lebidois, dix huit ans, a battu le record de l'émission de web radio la plus longue du monde avec plus de 187 heures d'antennes !

Ce record était détenu précédemment par un belge. En direct de l'Art Sport Café, Julien a tenu les auditeurs en haleine à l'antenne pendant plus de 200 heures soit neuf jours sans dormir. 

Le jeune havrais doit à présent constituer un dossier pour faire valider son record par le Guiness Book. Il doit notamment envoyer la bande son de son émission ou encore des vidéos qui ont été tournées vingt-quatre heures sur vingt-quatre attestant de sa présence à l'antenne.

Le défi de Julien avait démarré le 15 août pour se terminer le 23 août.

Il sera le premier havrais à entrer dans le Guiness Book des records !

Respect !!!

Son émission est diffusé sur internet ici : www.only-hit.net




Photo issue de 76actu.fr

mercredi 7 août 2013

Peter Capaldi sera le 12ème #DoctorWho



C'est Peter Capaldi qui prendra la suite de Matt Smith dans la peau du Docteur lors du Spécial Noël en Décembre 2013.

L'acteur, qui est un grand fan de la série depuis son enfance, a déjà joué John Frobisher dans "Torchwood : Children of Earth" et également Caecillius dans l'épisode "Fires of Pompei" de la saison 4 de Doctor Who. Ses autres rôles incluent The Thick of It ou bien Skins.

Dans le coeur des nombreux fans de la série, Matt Smith ne sera pas facile à remplacer.

Bonne chance Peter !!!

Plus d'infos sur Doctor Who sur le site : http://www.tardib.fr


lundi 22 juillet 2013

Souvenir du match de Gala de Tony Parker à Fécamp le 20 Juillet 2013


Tony Parker avec Nolan, futur 1er choix de la draft NBA 2026   



Souvenir du match de Gala de Tony Parker à Fécamp le 20 Juillet 2013 avec une très belle photo publiée dans Liberté Dimanche  



Merci Estelle Grelier (de m'avoir négocié une photo avec TP) et Nicolas Vincent (de m'avoir récupéré le journal)


dimanche 21 juillet 2013

vendredi 21 juin 2013

Le Miami Heat Champion NBA 2013

source photo : basketsession.com





Grâce à sa victoire 95-88 dans le match 7 face aux San Antonio Spurs, le Miami Heat a remporté son deuxième titre de champion de rang, le troisième de son histoire. Auteur de 37 points lors de cette rencontre décisive, LeBron James est lui désigné MVP des Finales.


C'est dans le dernier quart-temps que s'est décantée la partie, avec dans le rôle du dynamiteur LeBron James, auteur de 37 points au total auteur d'un panier décisif à la fin de la rencontre. 

Du côté des Spurs, Tim Duncan a totalisé 24 points pour 12 rebonds (mais qui a raté un panier décisif sur la fin), Kawhi Leonard 19 points pour 16 rebonds, Tony Parker était quand à lui diminué par un blessure a terminé à seulement 10.

Les Miami Heat Champion NBA 2013. Bravo au MVP LeBron James, Merci aux Spurs et à TP pour cette grande série des Finales. Autant je suis content pour LeBron James que je suis triste pour les Spurs et Parker...



Résumé du Game 7 à lire BasketUSA


source photo basketusa.com



lundi 17 juin 2013

Le Saint Seiya World Sanctuary Tour sera à Paris du 2 au 8 Juillet 2013 #SaintSeiya



Bandai et son distributeur Cosmic Group France sont heureux d'annoncer l'événement 10th Anniversary Saint Seiya World Sanctuary Tour lors de la semaine du 2 au 8 juillet au Dernier Bar Avant la Fin du Monde, en plein coeur de Paris.

Lors de cet événement, de nombreuses figurines seront exposées pour la première fois en Europe, et le Dernier Bar sera entièrement décoré aux couleurs de cette gamme mythique de figurines, avec de nombreuses surprises et exclusivités.



La marque Tamashii Nations, qui fête le 10ème anniversaire de sa série de figurines Saint Cloth Myth, va lancer une suite de produits commémoratifs, disponible à la vente en France de novembre 2013 jusqu'à avril 2014.

Ces figurines collector inspirées par les mangas et la série animée de Saint Seiya ont été mises en vente pour la première fois en décembre 2003. Bandai a depuis vendu plus de 7 millions de ces figurines à travers le monde.

La première pièce de cette série commémorative sera la Saint Cloth Myth Pegasus Seiya (God Cloth) 10th Anniversary Edition (approx.16 cm,disponible en novembre 2013 en France), une figurine reproduisant la transformation finale du personnage principal de Saint Seiya.

Elle sera suivie par Saint Cloth Myth Goddess Athena (approx.16 cm, disponible en février 2014 en France).

 


Tous les mois, Bandai proposera en vente les personnages principaux de Saint Seiya, pour un total de six figurines, disponibles dès février 2014.





source : http://www.manga-news.com

lundi 3 juin 2013

Ma Chanson du Jour : Elisa Jo - Back Around #ElisaJo


Du haut de ses 19 ans, Elisa Jo, armée d'une sidérante spontanéité, a sorti n 2012 un album de rétro pop-rock-blue eyed soul résolument moderne produit par Benjamn Bioley;

J'ai eu la chance de découvrir cette artiste talentueuse lors du dernier festival "La Mare à Thon" à Fecamp en août 2012.

A découvrir d'urgence !



dimanche 2 juin 2013

La Photo du Dimanche #TonyParker




Tony Parker, déjà triple Champion NBA (2003, 2005, 2007) avec les San Antonio Spurs, retrouvera les Finales NBA après avoir sweepé une courageuse équipe des Memphis Grizzlies 4-0.

Il rencontrera en finale soit le Miami Heat, Champion en titre, soit les Indiana Pacers qui en sont à 3 victoires partout pour le moment.

Bravo Tony !!!


jeudi 30 mai 2013

Simulations NBA sur internet




II existe des simulations NBA où lorsqu'il y a encore des places de disponible, un internaute peut (gratuitement) prendre en charge la gestion d'une franchise.

Ces simulations consistent à gérer une franchise : échange de joueurs, stratégie, choix de draft, signatures ou ressignatures de joueurs en respectant le salary cap et même déménager une franchise...

Ces diverses simus sont actuellement à différentes époques de la NBA.

Fans de NBA, vous "rêvez" de gérer une équipe en particulier ? diriger virtuellement des joueurs comme Tony Parker, Kobe Bryant, LeBron James, Kevin Durant ou encore Joakim Noah, Boris Diaw, Nicolas Batum, Ronny Turiaf ou Mikael Pietrus ?

Je vous invite donc à rejoindre une ou plusieurs de ces simulations afin faire ou refaire virtuellement l'histoire de la NBA sur ces 2 simulations :
   




mercredi 22 mai 2013

Mon Film du Jour : Pulp Fiction

pulp-fiction.jpg






En 1994, le Pulp Fiction de Quentin Trantino remportait la Palme d'Or à Cannes, retour sur ce film culte.

Histoire :


L'odyssée sanglante et burlesque de petits malfrats dans la jungle de Hollywood à travers trois histoires qui s'entremêlent.


Mon avis :
 

Palme d’or à Cannes en 1994, film culte parmi les plus culte, Pulp Fiction est devenu un film mythique. Tous les superlatifs ne suffiraient pas à dire à quel point ce film est un chef d’œuvre, à quel point il est inoubliable et grandiose. Quentin Tarantino, après Reservoir Dogs un premier film très réussit, signe pour son deuxième film seulement un chef d’œuvre. Le genre de film que l'on ne voit pas souvent. Les facteurs d'une tel perfection, sans doute déjà le casting, Uma Turman, John Travolta, Bruce Willis, Samuel L.Jackson…



Aussi la réalisation parfaite, ce système de petites histoires, qui au final n'en font qu'une et qui s'entrecroise pour se donner du sens. Aussi, les clichés (La fièvre du samedi soir par exemple, avec la désormais mythique scène de danse entre Travolta et Turman). La musique de ce film avec le célébrissime "Misirlou" générique du début ou bien le superbe "Girl, you’ll be a woman soon" du groupe Urge OverkillEt puis enfin: l'esprit du film, Tarantino est sans doute l'un des plus grand cinéaste de notre époque et avec Pulp Fiction, il s'imposa définitivement, on retrouve dans ce Pulp Fiction l'esprit de Reservoir Dogs, cet esprit cynique, cet humour extrêmement noir, ce monde dépourvu de tout idéologie du bien. Car dans Pulp Fiction, la violence, sans être gratuite, n'est en aucun cas dévouer au bien, tous les personnages sans exception sont mauvais, des mafiosos, des dealers...



Pulp Fiction est pour moi un film culte, un chef d’œuvre inoubliable qui restera un de mes films préféré.





L’histoire de Pulp Fiction :*


Au départ, trois intrigues principales s’entrecroisent :

- un jeune couple paumé (Tim Roth et Amanda Plummer) est sur le point de dévaliser un petit snack.
- un boxeur (Bruce Willis) sur le déclin va livrer son dernier combat. Un gangster un peu véreux (Ving Rhames) l’enjoint à se coucher contre monnaie sonnante et trébuchante.
- Un duo d’hommes de main (John Travolta et Samuel L Jackson) va régler son compte à trois dealers de petite envergure qui ont essayé d’arnaquer leur boss.
Jusque là, c’est assez simple. Là où ça se complique évidemment, c’est que les personnages se rencontrent et interagissent entre eux. S’additionnent également l’épouse du gangster complètement junkie (Uma Thurman), la petite amie du boxeur (Maria de Medeiros), des prêteurs sur gage SM (euh… "Sadic Cop" et "Black Beard Nasty"), un dealer rangé (Eric Stolz) et sa femme piercée (Rosanna Arquette), un mystérieux faiseur de miracles (Harvey Keitel).


1) L’esprit « série B »

Quentin Tarantino ne cesse de crier sur tous les toits qu’il regarde trois films « série B » tous les jours de sa vie. Une série B se caractérise par un esprit loufoque, du grotesque assumé et des délires inoubliables. En gros, ce n’est pas un film « sérieux », mais un gros n’importe quoi contrôlé (quoi que…). D’un autre côté, les séries B ont au moins le mérite d’avoir des fans hardcore, rentrés dans le délire, et connaissant les répliques cultes par cœur. Dans un sens, « Les Tontons Flingueurs » m’a toujours fait penser à LA série B française ultime. Disons que la plus connue est certainement le «Rocky Horror Picture Show», bien connu des cinéphiles fans de GROS n’importe quoi. Bref, Pulp Fiction se présente également sous l’étiquette « Série B ». Ce qui donne lieu donc à des gros délires, à condition donc que l’on rentre bien dans l’esprit du film.


2) Des situations improbables

Ne nous le cachons pas, ce film tient si bien debout grâce à un scénario en béton armé. Le fil de l’histoire n’est pas trop chronologique (sinon, tout le monde comprendrait tout du premier coup, pas drôle !) et les entrecroisements défilent à vitesse grand V. Résultat, un personnage mourant au milieu du film est encore vivant 10 minutes après. Les situations ne sont pas forcément si improbables que ça si vous avez déjà regardé des films de gangster, ou de boxeur paumé, ou de dealers, mais disons que Tarantino rajoute un je-ne-sais-quoi de délire supplémentaire dans les situations pour leur donner un esprit irrésistiblement délirant. Le gangster récitant un psaume avant de dessouder ses victimes, le boxeur et le gangster aux prises avec des prêteurs sur gage SM, la « course poursuite » précédant cet épisode entre le boxeur et le gangster victimes d’un accident de voiture, le twist entre Miss Marcellus Wallace et Travolta, avec Mr Chuck Berry à la baguette… Ainsi, le film regorge de situations carrément délirantes.


3) Des dialogues cultissimes

C’est un euphémisme ! Le film est basé sur le scénario et les dialogues. Tarantino sait écrire des dialogues vraiment cultes, parfois drôles, parfois intenses, mais souvent drôles, en fait. Alors, la fameuse discussion sur lecunnilingus, la réplique "SM de mes deux qui va salement morflé avec mes deux junkies super féroces" et d’autres, c’est de l’or en barre. Et puis surtout, ne l’oublions pas, les acteurs de film sont vraiment excellant. Qu’ils parlent ou qu’ils ne parlent pas. Leurs attitudes, la manière qu’ils ont de réagir physiquement aux répliques de leur interlocuteur (style Bruce Willis face à Marcellus Wallace, ou Travolta face à Uma Thurman) font qu’on rentre encore plus dans le délire. Je ne sais pas comment Tarantino a motivé ses acteurs pour les faire apparaître si particulièrement à l'écran, mais il s'y est bien pris.




Bref si vous n’avez pas encore vu Pulp Fiction courez le louer ou l’acheter !!!


*D’après : http://www.ciao.fr/Pulp_fiction

vendredi 17 mai 2013

Coming Out #MariagePourTous



Vous êtes contre le Mariage et l'adoption pour les couples homosexuels ?

N'ayez pas peur !



dimanche 5 mai 2013

La Photo du Dimanche #JasonCollins


«Je suis un pivot NBA de 34 ans. Je suis noir. Et je suis gay, a déclaré Jason Collins dans une interview accordée à Sports IllustratedJe n'avais pas pour vocation d'être le premier athlète ouvertement gay évoluant dans l'un des sports américains majeurs. Mais puisque c'est le cas, je suis heureux d'ouvrir la conversation. J'aurais aimé ne pas être comme l'enfant qui lève la main en classe pour dire : "je suis différent". Si j'avais eu à choisir, quelqu'un d'autre l'aurait déjà fait. Mais ce n'est pas le cas, voilà pourquoi je lève la main.»    

C'est la première fois, aux Etats-Unis, qu'un sportif de haut niveau en activité dans l'une des quatre grandes ligues professionnelles (basket, football américain, base-ball et hockey) révèle son homosexualité. 

En agissant ainsi, le pivot des Washington Wizards, Jason Collins, 34 ans, a déclenché une tempête de commentaires, mais aussi d'encouragements et de félicitations de plusieurs joueurs NBA dont Kobe Bryant et Tony Parker – au premier rang desquelles celles du couple Obama. 


samedi 4 mai 2013

NBA : LeBron James MVP de la saison 2012/2013




Le joueur du Miami Heat LeBron James va être nommé MVP (meilleur joueur) de la saison de NBA pour la quatrième fois de sa carrière a annonçé la chaîne sportive ESPN. 
Citant des sources au sein de la Ligue, ESPN a annoncé que «King James» allait rejoindre au palmarès une légende de la NBA comme Wilt Chamberlain, sacré également quatre fois MVP de la saison. Seuls Bill Russell (5), Michael Jordan (5) et Kareem Abdul-Jabbar (6) ont fait mieux.
James, 28 ans, va remporter cette récompense, décernée à l'issue d'un vote de 120 journalistes, pour la quatrième fois en cinq saisons (2009 et 2010 avec les Cleveland Cavaliers, 2012 et 2013 avec Miami). 
Pour sa dixième saison en NBA, James a marqué 26,8 points, pris 8 rebonds, délivré 7,3 passes décisives, réalisé 1,7 interception et 1 contre en moyenne lors des 76 matches qu'il a disputés en saison régulière.
Enorme.


mercredi 1 mai 2013

Mon Film du Jour : "La Conquête"

http://files.fluctuat.net/images/cms_flu/8/7/6/8/48678/61177.jpg




L'Histoire :

27 avril 2002 – 6 mai 2007

Entre ces deux dates, l’irrésistible ascension de Nicolas Sarkozy à la magistrature suprême racontée à la façon d’un thriller. 
Au-delà du cas Sarkozy, la réalité dans tous ses aspects des tenants et des aboutissants de la conquête du pouvoir.


Mon avis :

J'ai passé un très bon moment devant ce film et j'ai souvent rigolé. 
 Le risque du film était de tomber dans la caricature est bien là c'est éviter. Le jeu des acteurs est effectué tout dans la finesse et la ressemblance avec les vrais acteurs de la vie politique est très réussite.
Une mention spéciale pour Dennis Polalydes (Nicolas Sarkozy), Bernard Lecoq (Bernard Chirac), Samuel Labarthe (Dominique de Villepin) et surtout Florence Pernel (Cécilia Sarkozy) qui sont très bons dans leur rôle respectif.
Dans ce film, les coups bas, les petites phrases assassinent, rien ne nous est épargné et on se rend compte de la dureté du pouvoir et de l'hypocrisie du monde politique.
Montrer le côté cour de l'élection de Nicolas Sarkozy était un pari risqué, ici plutôt réussi.
Etant très branché politique j'ai pris beaucoup de plaisir à voir "La Conquète".

A lire les avis de Gabale et Sarkofrance sur ce film.

lien : hern

lundi 29 avril 2013

Ma Chanson du jour : "Staind - Outside" #Staind

staind.jpg


Voici "Outside" une magnifique chanson du groupe Staind dont je vous conseille vivement l'album "Break the Cycle".



dimanche 28 avril 2013

La Photo du Dimanche #MariagePourTous




Ma photo du dimanche est celle du tableau de vote de l'Assemblée nationale qui, le 23 avril 2013, par 331 voix contre 225, a permit à la France de devenir le 14e pays au monde (9e en Europe) à autoriser le mariage de tous les couples.

mercredi 24 avril 2013

Quand Franck Ribéry met Lionel Messi sur les fesses (vidéo)




Symbole de l’impuissance du FC Barcelone face au Bayern Munich, battu 4-0 hier en 1/2 finale d ea Ligue des champions, cette séquence avec Franck Ribéry qui dribble Lionel Messi. 

L’attaquant argentin se retrouve sur les fesses alors que le Français mène la contre-attaque pour aller inscrire le dernier but.




dimanche 21 avril 2013

La Photo du Dimanche #PulvarBachelot



Audrey Pulvar et Roselyne Bachelot, les co-animatrices du "Grand 8" sur D8 ont fait une dédicace à Christine Boutin dans la "Boîte à questions" du "Grand Journal" de Canal Plus le 15 avril dernier. 

"Prenez la pause, ce sera une carte postale envoyée à Christine Boutin", proposait la question. Roselyne Bachelot, rare personnalité de l'UMP en faveur du mariage homo, enlace Audrey Pulvar qui lui propose alors de lui "toucher un peu le sein". 

Vidéo à voir ICI.

Cela n' a pas plus à Christine Boutin qui les a qualifié.. d'homophobe.



vendredi 19 avril 2013

Rémi Gaillard piège Confessions Intimes sur TF1 (vidéo)




Actuellement, l’émission Confession Intimes est diffusée sur TF1 avec l'épisode "Marre de vivre avec un éternel gamin", où un couple passe dans l'émission car Aurélien est un fan de Rémi Gaillard et Ludivine sa femme en a marre de ses gamineries. 

Mais en réalité se sont des amis de Rémi Gaillard, tous les 3 ils ont voulus montrer à quel point l’émission était bidon et entièrement scénarisée. TF1 de son coté cherche à supprimer toutes vidéos de l'émission, c'est la raison pour laquelle nous avons le droit qu'à une reconstitution.

Déjà culte !

Les vidéos de Rémi Gaillard à retrouver ici : http://www.nimportequi.com/fr







mercredi 17 avril 2013

Mon Film du Jour : The Island



 



Résumé :

Dans un futur proche. Lincoln Six-Echo (Ewan McGregor) vit dans une communauté coupée de l’atmosphère terrestre, contaminée à jamais par une catastrophe écologique qui a dévasté l’espèce humaine. Pour l’ensemble de ses congénères, le seul espoir de sortir de ce confinement stérile est d’être tiré au sort pour déménager sur L’Ile, dernier endroit sur Terre encore vivable. Il découvre alors qu’il est, comme tous ses semblables, un clone visant à fournir des organes viables à son double original. Avec son amie Jordan Two-Delta (Scarlett Johansson), il décide de s’échapper vers le monde extérieur, bien décidé à faire valoir son droit à la vie...


Mon avis :

J'ai beaucoup aimé ce film qui m'a tenu en haleine du début à la fin, avec un bon scénario, du suspence et de l'action. C'est un très bon film d'anticipation, il y a une bonne alchimie entre les sujets d'anticipation évoqués (clonage et ethique) et les scènes d'action qui sont  filmées de façon plutôt originale. A regarder avec plaisir.


mardi 16 avril 2013

Il y a 10 ans, Michael Jordan faisait ses adieux à la NBA







Il y a 10 ans, le 16 avril 2003, Michael Jordan alors âgé de 40 ans, termina définitivement sa carrière en NBA sous le maillot des Washington Wizards face aux Philadelphia Sixers.
Jordan, après 142 matchs avec les Wizards, tira sa révérence.

Au niveau sportif, le plus grand joueur de l’histoire n’a pas eu à rougir de ses performances. En effet, il tourna à environ 20 pts/m à 40 ans avec notamment une pointe à 51 points contres les Hornets.

Jordan finit le match à 15 pts et c’est un dernier lancer-franc qui lui apporte son 32 292e point en saison régulière, le 3ème total de l’histoire (derrière Kareem Abdul-Jabbar et Karl Malone).
A l’issue de cette défaite et de ce dernier match, voici les mots de Son Altesse :
« Vous ne perdez jamais l’amour pour le jeu. Vous ne savez jamais quand vous pourrez vous en éloigner. J’ai essayé plusieurs fois. Mais maintenant, je ne veux plus jouer. Il est temps de partir. »

Comme l’écrit BasketUSA, en 1999, Jordan était parti comme un dieu. En 2003, il part comme un homme.